Théâtres à venir — Semaine du 30 janvier au 5 février 2017

Théâtres à venir — Semaine du 30 janvier au 5 février 2017

Janvier se meurt, et, avec février, c’est une frénésie de représentations qui s’éveille. J’ai ici sélectionné trois spectacles particulièrement attrayants, mais la programmation strasbourgeoise actuelle est du même tonneau : je m’attends à de très bonnes pièces.

 

 Poudre Noire

Mise en scène de Simon Delattre, Rodeo Theatre, texte de Magali Mougel

 

Linogravure © Simon Delattre

Travaillant la figure du fantôme, l’introspection des êtres, et la question de l’émancipation, Poudre Noire se pose comme une expérimentation dans le champ de la

marionnette contemporaine. Jeux d’ombres et de lumière, d’apparitions et d’évanouissements en tous genres. Je m’attends à une ambiance oppressante et fabuleuse. Je suis curieux.

Ce spectacle se joue sur la grande scène du Théâtre Jeune Public, 7 rue des balayeurs

Mardi 31 janvier à 14h30, mercredi 1er février à 10h et 20h30 et jeudi 2 février à 20h30

Durée du spectacle : 1h15

 

Erich von Stroheim

Mise en scène de Stanislas Nordey, texte de Christophe Pellet

 

© Jean-Louis Fernandez

Je retrouve dans le générique un concentré de visages familiers. La nouvelle création de Stanislas Nordey ne semble pas s’écarter de son champ de travail habituel. Personnages désaxés, situation transitoire questions de société, de sexualité, d’humanité. Les trois acteurs sont tous très proches du directeur. Deux artistes associés : Emmanuelle Béart, actrice à la renommée qui se passe de précisions, présente dans nombre des monuments de Nordey depuis 2010, et Laurent Sauvage, acteur aux allures de vieux fauve et à la présence écrasante, habitué lui aussi de ces spectacles. Enfin, Thomas Gonzales, qui comme ses deux camarades était acteurs dans la dernière création de Nordey : Je Suis Fassbinder. Ajoutez à cela l’auteur de la pièce, Christophe Pellet, connu pour ses écrits subversifs, et vous comprendrez qu’avec Erich von Stroheim, je m’attends à un coup de boutoir de l’ampleur des derniers spectacles de Nordey au TNS. Je verrai cela demain soir.

Ce spectacle se joue au TNS salle Koltès, 1 Avenue de la Marseillaise

Du mardi 31 janvier, mercredi 1er, jeudi 2, vendredi 3, samedi 4, mardi 7, mercredi 8, jeudi 9, vendredi 10, samedi 11, mardi 14 et mercredi 15 février à 20h, et dimanche 12 février à 16h.

N.B. Je ferai bien entendu une critique de ce spectacle, mais peut-être celle-ci n’arrivera-t-elle qu’après la rencontre avec Stanislas Nordey et son équipe à la librairie Kléber, samedi 4 février à 14h.

 

Le Chien, la nuit et le couteau

Mise en scène de Louis Arene, Munstrum Théâtre, texte de Marius von Mayenburg

 

© Munstrum Théâtre

Je relie cette pièce aux deux précédentes. Éditée à l’Arche comme Erich von Stroheim, mais dans une ambiance semblable à cette de Poudre Noire. Entre les ombres, un personnage, égaré dans un monde inconnu, va errer dans sa propre nuit. Introspection fantasmagorique, nouvelle variation du pays des merveilles, dans une teinte sombre, le texte de Marius Von Mayenburg taillade vif l’individu et sa société.

Ayant adoré la représentation du Moche en mars dernier par la troupe amatrice La Théâtropée, je me réjouis de découvrir une nouvelle mise en scène d’un texte du jeune auteur allemand. De plus, le travail de cette compagnie autour de l’accessoire ancestral qu’est le masque, et ses diverses expérimentations me semblent du plus grand intérêt.

Ce spectacle se joue au TAPS Laiterie 10 Rue du Hohwald

Mardi 31 janvier, mercredi 1er, jeudi 2 février et vendredi 3 février à 20h30, et samedi 4 février 2017 à 19h00

Durée du spectacle : 1h15

 _______________________________________

Je suis censé me rendre à sept représentations théâtrales cette semaine. Les articles sortiront donc au mieux selon mes possibilités de rédaction.

Bons spectacles à vous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *